L’équipe Red Bull Desert Wings lancée pour le Dakar 2019 est la plus forte qui soit, alors que les meilleurs pilotes du monde cherchent à apprivoiser la course de rallye la plus difficile au monde qui se déroulera en Amérique du Sud et le Pérou l’organisera seul. Pour la première fois depuis sa création en 1978, le rassemblement sera accueilli par un seul pays.

L’équipe du Red Bull Desert Wings a déjà 30 victoires à son compteur sur la ligne de départ à Lima le 6 janvier, devant un parcours difficile rempli de dunes de sable.

Le champion en titre des voitures, Carlos Sainz, est rejoint par Stéphane Peterhansel, 13 fois vainqueur du Dakar, et Cyril Despres dans la toute nouvelle équipe X-raid MINI JCW avec le double vainqueur Nasser Al-Attiyah et Giniel de Villers, vainqueur en 2009, conduiront une Toyota Hilux.

Sébastien Loeb, neuf fois champion du WRC, participe à bord d’une Peugeot 3008DKR en tant que pilote privé du Red Bull. Kuba Przygoński (POL), vainqueur de la Coupe du monde de rallye tout-terrain FIA, sera impatient d’impressionner dans une voiture de rallye MINI John Cooper Works pour ORLEN Équipe X-Raid.

Le Dakar promet un beau spectacle cette année, vu qu’à travers les dernières éditions les différents participants avaient confirmé que les parcours les plus difficiles se trouvaient au Péro. Je pense que les organisateurs ont tout simplement voulu exaucer le souhait des pilotes en leur offrant un challenge à la hauteur de leurs attentes.