Après un bon début de saison où l’écurie DS TECHEETAH a quitté l’Arabie saoudite avec les deux pilotes dans le top 5 et menant le championnat. Maintenant chargée et prête à descendre dans les rues de Marrakech, au Maroc, le 12 janvier 2019.

 

La Formule E revient pour la troisième année consécutive dans les rues majestueuses de Marrakech et du Circuit international automobile de Moulay El Hassan, à quelques minutes à peine de la célèbre médina et des souks. Sur la piste de 2,99 km, le public verra les Gen 2 défiler sur un fond de montagnes de l’Atlas.

Jean-Éric Vergne, n ° 25: «Le fait d’être si proche de la victoire en Arabie Saoudite m’a laissé sur ma faim et c’est ce qui est au centre de mes préoccupations à l’heure actuelle. Marrakech n’a pas été une bonne piste pour nous dans le passé, alors j’espère que nous pourrons changer cela et partir du Maroc sur une bonne note cette année. Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir et nous savons que nous devons continuer à être extrêmement précis pour le reste de la saison. ”

Après que l’Attack Mode a prouvé son utilité en Arabie Saoudite et qu’il représente un élément stratégique important, les yeux se tourneront vers les stratèges pour voir leur impact sur la course et la décision du pilote. Certaines équipes pourront bien jouer le jeu des promoteurs et laisser le choix total au pilote, mais je pense que çà sera la première et la dernière fois qu’on verra une écurie s’aventurer de cette manière.

Je pense au pilotes comme Lucas Di Grassi qui, à mon humble avis, voudrait garder le contrôle sur l’Attack Mode. Tout çà pour dire qu’un spectacle exceptionnel nous attends dans les rues de Marrakech.