Avec une pole position, McLaughlin son rival néo-zélandais Shane van Gisbergen. Les deux pilotes se sont affrontés au départ, se disputant côte à côte avant que McLaughlin ne prenne la tête au 2ème virage.

Au tour 27, la course de Jack Le Brocq s’est terminée lorsque sa Commodore s’est arrêtée en piste au 11ème virage, avec la voiture de sécurité déployée, ce qui a provoqué le moment le plus chaotique de la course.

La majorité des pilotes ont choisi de passer par les stands, même ceux qui venaient de le faire, ce qui a conduit à un embouteillage dans la voie des stands. Rick Kelly était sur le chemin du retour dans sa Nissan Altima, lorsque le Tickford Racing a sorti la Ford Mustang de Chaz Mostert juste devant lui.

Mostert sort directement devant la voiture de Kelly, qui a continué à pousser le pilote Ford, faisant tourner la Mustang et bloque totalement la voie des stands.

La voiture de Mostert avait été endommagée à l’avant droite après avoir tapé le mur intérieur de la voie des stands. Il était de retour dans les stands pour effectuer des réparations un tour plus tard, avant d’être ensuite purgée par une pénalité pour avoir causé l’incident.

McLaughlin a effectué son deuxième ravitaillement, perdant un peu de temps à cause d’un problème de pistolet à roue à l’arrière gauche, et a été brièvement menacé par Waters, mais a rapidement réussi à construire assez d’écart et tenir une distance de sécurité.

McLaughlin a gagné après 71 tours par 2,4 secondes d’avance sur Waters. Van Gisbergen a réalisé son deuxième podium du week-end.