Après sa campagne couronnée de succès lors du Pirelli World Challenge 2018, qui a permis aux équipes de remporter le titre et les deuxième et troisième places dans le championnat des pilotes, l’équipe alignera la nouvelle voiture lors du Challenge Pilote IMSA Michelin de cette année.

Hyundai Veloster N TCR

«Le Veloster convient parfaitement au Challenge Michelin IMSA alors que nous étendons nos efforts en matière de sport automobile», a déclaré Dean Evans, vice-président du marketing de Hyundai Motor America.

Michael Lewis et Mark Wilkins, classés deuxième et troisième lors du Pirelli World Challenge de l’année dernière, se partageront les tâches de conduite dans une voiture, tandis que le second Veloster sera piloté par Mason Filippi (quatrième au classement du World Challenge 2018) et Harry Gottsacker. (finaliste dans la classe GTS du World Challenge de l’année dernière).

«Le succès que nous avons eu l’année dernière avec le i30 N TCR nous a incité à élargir le programme de sports mécaniques de Hyundai et à amener le Veloster N TCR dans une série plus difficile avec des courses plus longues et des pilotes plus expérimentés», a déclaré le directeur de l’équipe, Bryan Herta.

Ces mots ne cachent pas que toutes les marques automobiles se retrouvent obligées de s’aligner avec les tendances du marché américain peu importe le segment. Une i30 N TCR pouvait bien faire l’affaire et continuer sur sa lancée réussite à l’internationale mais le Veloster est destiné pour un segment très jeune du marché américain et qui génère beaucoup d’argent et faisant de la Veloster le meilleur candidat pour ce rôle aux états-unis.