Yvan Muller, quadruple champion du monde des voitures de tourisme, était en «mode sauvetage» alors que ses camarades pilotes de Lynk & Co, Thed Björk, Yann Ehrlacher et Andy Priaulx luttaient pour la forme à la WTCR Race of Slovakia.

Les machines chinoises développées par Geely Group Motorsport sont celles qui pèsent le plus et leur puissance est également réduite conformément à des règles conçues pour créer des conditions équitables entre les sept marques de course clientes participant à la Coupe du Monde WTCR – FIA de voitures de tourisme présentée par OSCARO.

Muller, qui était P11 dans les courses 1 et 2, a déclaré: «C’était le meilleur que nous puissions sauver de ce week-end. C’était la première fois pour nous avec la nouvelle voiture sur un circuit rapide et avec le poids, ainsi que la puissance réduite, cela n’allait jamais être facile.”

Björk a imité son coéquipier de Cyan Racing Lynk & Co, Muller, en conservant sa position de départ en P11 sur la grille de la course 3, et a admis qu’il y aurait encore beaucoup de travail à faire avant la course WTCR des Pays-Bas, qui aura lieu ce week-end.

«Ce fut une fin de semaine très difficile car nous avons perdu beaucoup de temps en ligne droite», a déclaré le Suédois. “Mais nous avons réussi à obtenir au moins quelques points avec nous et à quelques jours de la prochaine course à Zandvoort, nous avons de longues nuits devant nous.”

Ehrlacher et Priaulx, les pilotes Cyan Performance Lynk & Co, ont été incapables de marquer au Slovaquie Ring.