La voiture de sécurité risque de faire plusieurs apparitions durant les deux courses du WD-40 Phillip Island SuperSprint à cause des oies.

Des drapeaux rouges ont été brandit lors des deux séances d’essais du vendredi en raison de la présence d’oies sur ou à proximité de la piste. Les oies du cap Barren sont originaires de la région et semblent insensibles à la présence de voitures de course, même à proximité.

Deux oies sont apparues au sommet du virage 6 lors de la séance d’ouverture, tandis qu’une autre a erré sur la piste au virage 5 lors de la sortie de l’après-midi. La direction de la course a agi rapidement dans les deux cas, appelant les drapeaux rouges pour éviter tout risque d’incident.

Pendant les courses, les pilotes seront incapables d’effectuer les arrêts aux stands obligatoires si le parcours est sous drapeau jaune, une mesure visant à éviter le double empilement dans la pitlane étroite de Phillip Island. Cela devrait avoir un impact sur les stratégies, en encourageant les pilotes à faire les arrêts le plus tôt possible afin d’éviter d’être pris dans le piège de la pitlane fermée.