Yvan Muller a remporté deux victoires pour Lynk & Co sur les terres du constructeur chinois et s’est placé dans la course au titre WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO.

Après avoir gagné la Course 1 ce samedi, le pilote Cyan Racing a battu son coéquipier chez Lynk & Co et neveu Yann Ehrlacher pour s’imposer en Course 3. Et en finissant troisième en Course 2, Muller a battu le record du nombre de points marqués en un seul week-end WTCR / OSCARO avec un total impressionnant de 76 unités, ce qui lui permet d’être nommé TAG Heuer Meilleur Pilote. Il est un point derrière Esteban Guerrieri (ALL-INKL.COM Münnich Motorsport) sur la #RoadToMalaysia et à 17 longueurs du nouveau leader Norbert Michelisz (BRC Hyundai N Squadra Corse).

Pilote Team Mulsanne, Ma Qinghua a fini deuxième derrière Muller en Course 1 mais n’a pu connaître davantage de succès ce dimanche. Après son meilleur temps en Q1 lors de la  seconde séance qualificative, Ma était dans un tour lancé en fin de Q2 lorsqu’il est tombé sur un Néstor Girolami visiblement plus lent.

Ne souhaitant pas perdre de temps, Ma a tenté de passer à la chicane, mais Girolami est resté sur sa trajectoire. Les deux hommes se sont accrochés, Ma est parti en tête-à-queue et le drapeau rouge a été agité en raison de l’Alfa Romeo accidentée. Ma n’a pas pu améliorer sa position et a été éliminé, tandis que Girolami est passé en Q3 avant d’être pénalisé. Après avoir été contraint à l’abandon en Course 2, Ma a pris le départ de la Course 3 depuis la voie des stands et est remonté jusqu’à la neuvième place avant de jeter l’éponge, encore une fois, à cause de dégâts.

Norbert Michelisz (BRC Hyundai N Squadra Corse) a gagné son duel pour la victoire face à son coéquipier Gabriele Tarquini en Course 2, l’Italien ayant signé un second podium avec la troisième place en Course 3. Michelisz pensait s’être assuré la DHL Pole Position grâce à la grille inversée pour la Course 2, mais la sanction infligée à Girolami a promu Andy Priaulx à cette cruciale dixième place.

Priaulx a mené de manière relativement confortable pendant plusieurs tours avant d’être pris dans une bataille titanesque avec son rival hongrois, qui s’est achevée par un gros contact entre les deux voitures, et ce n’était que l’un des nombreux incidents survenus lors de cette chaotique deuxième course ; la Lynk & Co de Priaulx avait subi une crevaison et ralenti brusquement.

Plus tôt, Michelisz avait pris la quatrième place de la Course 1 devant Nicky Catsburg et Aurélien Panis. Après avoir été contraint à l’abandon en Course 2, Panis s’est placé en deuxième ligne de la grille pour la Course 3, soit la meilleure position de sa carrière, et a fini sixième derrière Augusto Farfus et Thed Björk, qui était quatrième en Course 2.

Pilote CUPRA pour PWR Racing, Mikel Azcona était le meilleur des neuf pilotes qui découvraient le circuit de Ningbo avec la troisième place en Course 1, tandis que son coéquipier et copropriétaire de l’équipe Daniel Haglöf était cinquième en Course 2 et a remporté le TAG Heuer Best Lap Trophy. Attila Tassi a pris la sixième place pour KCMG au volant de sa Honda en Course 2, mais son coéquipier Tiago Monteiro a eu un gros accident en Course 3 suite à un contact avec la Volkswagen Golf GTI TCR de Mehdi Bennani. Il s’en est tiré indemne.

Source : FiaWTCR