Après une brève course à travers Itiri Arena Show hier, nous nous préparons pour la première journée complète du rallye de Sardaigne.

SS2 – Tula 1 (22,25 km):

Les changements de rythme signifient que les pilotes peuvent faire une réelle différence ici. Ça commence sur des routes à vitesse moyenne avant de devenir plus rapide, puis revient à une allure moyenne vers l’arrivée. La surface est sablonneuse par endroits, avec de l’herbe au milieu de certaines pistes. De grandes compressions et sauts attendent les équipages à travers le parc éolien.




Un chrono fantastique de Suninen. La position sur la route l’aidait clairement alors qu’il réalisait le meilleur temps, -4.8s plus vite que son coéquipier et remporte la victoire d’étape. “Ce n’était pas facile. Je me débattais avec les pneus et c’était vraiment glissant !”

Suivi d’une course confiante d’Elfyn Evans vers la deuxième place. La Fiesta a fière allure sur les routes sablonneuses de la Sardaigne.

Jari-Matti semble être dans une étape délicate alors qu’il marque le troisième chrono et perd près de 7 secondes pour Suninen. “C’est l’étape la plus difficile avec les pneus durs. Espérons que cela sera utile dans les prochaines étapes.”

SS3 – Castelsardo 1 (14.72km):

Après une ouverture étroite et technique à travers les landes, Castelsardo passe du gravier à l’asphalte sur 1200 mètres à mi-parcours. Après une série de creux et de compressions, on change de caractère après un tunnel. Une montée raide dans les virages en épingle à cheveux sur une route pierreuse, qui sera difficile pour les pneus et la transmission.




Ogier et Tänak rampent sous la pression alors que l’Estonien prend un virage large et tape le coté de la yaris sans dommage pour la voiture, tandis que le Français cale sa voiture sur une épingle à cheveux à 13,1 km de spéciale.

Les Deux Finlandais, Suninen et Latvala sont à nouveau en tête. Suivi de Sordo, victime d’une crevaison à l’étape précédente. «Je n’aime pas cette étape. Je la prenais un peu prudemment parce que je ne sais pas comment nous avons crevé dans la dernière étape. ”

ES4 – Tergu-Osilo 1 (14.14km):

L’avant-dernier test de la boucle est rapide, large et glissant sur un substrat rocheux dur, avec beaucoup de pierres en vrac. Après une montée dans les 5 km d’ouverture, il traverse la route principale et descend doucement jusqu’à l’arrivée via plusieurs ponts.




Faire de son mieux avec une position sur la route qui n’est pas idéale. Ott prend une nouvelle avance de -9.3 sur Ogier et remporte l’étape. S’il peut continuer comme ça pour le reste de la journée, il devrait avoir une meilleure position sur la route demain. “C’est comme une vache sur de la glace ! C’est difficile, mais je fais tout ce que je peux.”

Latvala et Sordo conservent leur position relative comme l’étape précédente, mais cette fois-ci, l’Espagnol égale le temps de Jarri-Matti.

SS5 – Monte Baranta 1 (10.99km):

Le premier kilomètre de la spéciale se déroule dans la mine de bauxite d’Olmedo avec sauts, virages et chicanes autour d’anciens équipements offrant un excellent spectacle aux fans.

Seb Ogier s’est arrêté à 0.9km ! Il a touché un rocher et brisé la suspension avant gauche. Il semble que c’est irréparable. Les casques sont retirés et l’équipage a cessé de travailler sur la C3. Citroën a confirmé que Seb s’était retiré pour la journée. Il recommencera demain.

Un bon moyen de mettre fin à la boucle du matin pour Esapekka Lappi, qui réalise le meilleur temps et un impressionnant -2,2 secondes sur Tanak. « Ça n’aide vraiment pas. Je ne sais pas ce que je devrais faire pour être honnête. Il y a toujours une surprise à laquelle je ne m’attends pas. »




Ott réalise un temps de 08:19.6 derrière Lappi. « J’ai tout essayé. C’était tellement difficile. D’accord, nous avons réussi et il n’y a pas d’erreur mais nous devons continuer. »

Dani Sordo a fait un autre bon chrono. 3ème et il siège à la troisième place au général maintenant. « C’était bon. Voyons comment se passe la deuxième passe. L’usure des pneus est incroyable, ce qui fait que la voiture bouge beaucoup ! »

Classement prévisionnel :

POS PILOTE TEMPS DIFF
1. J. LATVALA 49:38.6
2. O. TÄNAK 49:41.4 +2.8
3. D. SORDO 49:42.1 +3.5
4. E. EVANS 49:44.5 +5.9
5. T. SUNINEN 49:46.3 +7.7
6. T. NEUVILLE 49:52.7 +14.1
7. A. MIKKELSEN 49:55.3 +16.7
8. K. MEEKE 49:57.7 +19.1
9. E. LAPPI 50:21.6 +43.0
10. J. HÄNNINEN 50:26.9 +48.3