Un week-end sous la grisaille à Silverstone offre deux victoire à Tom Ingram et l’écurie Toyota. Toujours en bataille avec le pole-man Jason Plato qui finissait toujours par lâcher prise devant le pilote de la Corolla.

Pour la première course, les deux s’échangent de la peinture à Luffield avant que Tom file vers la victoire. Pour la deuxième, un contact entre les deux laisse le passage à la BMW d’Oliphant mais ce dernier ne réussit pas à gérer sa relance après la voiture de sécurité et se retrouve large au premier virage laissant le champ libre à Ingram.

Le pilote Toyota remporte la deuxième course suite à un drapeau rouge vu la difficulté des conditions sur la piste.

La troisième course du week-end voit la première victoire de Jack Goff cet année après un choix judicieux de pneus. La pluie s’invite sur le tracé encore une fois à mi-course avec tous les bolides chaussant du slick.

Goff et Moffat font le choix de passer les pneus pluie et se retrouvent en tête pour une bataille vers la ligne d’arrivée. Moffat, en deuxième position pousse trop fort à travers Copse et se retrouve au large, Jack Goff n’avait plus qu’à rouler tranquillement vers sa première victoire de l’année.

Les concernés par le titre n’étaient très présents sur les premières lignes. Colin Turkington a littéralement survécu à ce week-end avec une 14ème, 2ème et 7ème position dans les trois courses respectives. Son rival direct, Dan Cammish, finit 11ème, 3ème et 12ème.

La bonne opération est celle d’Andrew Jordan qui se retrouve maintenant à un point de la deuxième position au général.