Chicanes.net

Read less. Know more. Go Fast.

Tour de Corse : Un final digne du rallye aux 10.000 virages

EAUX DE ZILIA (31.85 Km)

Meeke se balade sur les routes corses préservant ses pneus pour le Power Stage. À l’arrivée, il déclare : “Croyez-moi, ce n’est pas une habitude que je veux prendre dimanche matin. Je voudrais bien être à la place de Thieery ou Elfyn. Espérons récolter quelques points dans le Power Stage.”

Neuville perd beaucoup de temps, à l’arrivée, il n’a aucune explication pour ce qui se passe. La voiture bouge beaucoup mais il ne sait absolument pas pourquoi elle fait du sous-virage. Il n’a rien de plus à faire que conduire du mieux qu’il peut.

Un chrono brutal de Evans qui remporte la spéciale avec huit secondes d’avance sur Tänak et retrouve la tête du rallye en récupérant 16 secondes sur Neuville.

Loin de la tête du rallye, Tänak et Suninen se battent pour la cinquième position avec seulement deux secondes d’avance pour le finlandais.

CALVI – POWER STAGE (19.34 Km)

La Wolf Power Stage commence dans la baie de Crovani, juste à côté de l’ancienne mine d’Argentella. La route très fréquentée traverse des terres agricoles avant de serpenter le long de la côte avec de grosses descentes jusqu’à la mer et la péninsule de La Revellata en l’arrière-plan. Elle se termine sur le bord de Calvi, à 3 km du centre.

Tänak, l’ancien leader du rallye, à 4,4 secondes de son coéquipier Meeke. “A la fin, disons que c’est décevant. Nous avons récolté quelques points. La lutte continue.” Il finit sixième place au général.

Le britannique remporte la Power Stage après un super chrono grace à ses pneus qu’il a préservé sur la spéciale précédente.

Et la corse qui nous réserve une dernière surprise : Crevaison d’Evans sur la Power Stage ! Elfyn qui perd tout son avantage et se retrouve troisième au général. C’est décevant de le voir perdre cette victoire qu’il méritait amplement.

Le belge n’a jamais était à l’avant ce rallye, Neuville, toujours caché en bas du podium jusqu’à samedi après-midi où il profite des malheurs des leaders pour se retrouvait en tête du rallye et encore aujourd’hui son étoile brille en le mettant à nouveau en tête après avoir perdu onze secondes sur le gallois. Il remporte le tour de Corse.

Classement général final :
POS PILOTE TEMPS DIFF
1. T. NEUVILLE 3:22:59.0
2. S. OGIER 3:23:39.3 +40.3
3. E. EVANS 3:24:05.6 +1:06.6
4. D. SORDO 3:24:17.4 +1:18.4
5. T. SUNINEN 3:24:23.6 +1:24.6

Next Post

Previous Post

© 2020 Chicanes.net

Theme by Anders Norén